24 août 09:27

La plupart des opérations sont commandées et gérées par des logiciels. Cela va du process à la fabrication, en passant par la messagerie et la maintenance. Mais si ces outils sont développés spécifiquement pour ces tâches, il n’en demeure pas moins que de plus en plus souvent, ces composantes du système d’information de l’entreprise échangent des données entre elles. C’est, en effet, l’une des grandes tendances qui se dessinent dans l’industrie du futur.


Quels bénéfices tire-t-on de l’interconnexion des logiciels ?


Les rôles des logiciels dans l’industrie


Les outils logiciels sont omniprésents dans le fonctionnement d’une entreprise. Aujourd’hui, la plupart des organes et des services de l’industrie sont pilotés, gérés et suivis grâce à des solutions logicielles spécifiques. Couplés à des capteurs, ils permettent de récolter, d’analyser et de restituer des données de fonctionnement et de rendement des équipements de production. Reliés aux dispositifs de communication, ils assurent le bon fonctionnement et la gestion des échanges d’informations entre les acteurs de l’entreprise et avec les partenaires extérieurs, clients, etc.


Du côté de la production, les logiciels de type GPAO (gestion de la production assistée par ordinateur) prennent en charge l’ensemble des activités de fabrication. Pour leur part, les CRM permettent de gérer tous les aspects relatifs à la relation client. Nous pourrions citer une infinité de logiciels indispensables à la vie de l’industrie. Certains d’entre eux sont proposés sous forme de SaaS (software as a service - logiciel en tant que service), c'est-à-dire qu’ils sont installés non pas sur la machine de l’utilisateur, mais sur des serveurs distants.


Tous, en tout cas, constituent le système d’information de l’entreprise, une entité au sein de laquelle l’interconnexion est également en passe de devenir incontournable pour permettre à l’organisation d’être plus performante.


Une donnée peut être utile à plus d’un maillon de l’entreprise


Les logiciels fonctionnant sous des formats similaires, notamment ceux directement liés à la production, peuvent être regroupés sous des ensembles MES (Manufacturing Execution System). Ce type de configuration facilite les échanges d’informations entre ces logiciels et leur utilisation par les acteurs concernés.


L’interconnexion vaut toutefois également pour les logiciels qui, a priori, possèdent des constructions très différentes. D’autres logiciels, appelés middlewares ou médiateurs, sont justement conçus pour servir d’intermédiaires entre ceux-là et leur permettre d’échanger des informations.


Dans un cas comme dans l’autre, l’interconnexion des logiciels permet à plusieurs maillons de l’organisation d’utiliser une même donnée. Par exemple, un numéro d’Ordre de Fabrication (OF) peut être utilisé à la fois dans le pilotage des process et dans le dispositif de traçabilité.


Harmoniser les systèmes d’information


L’interconnexion des systèmes d’information représente aussi un aspect crucial pour les grandes entreprises disposant de plusieurs sites distants. En mettant en place une architecture d’informations commune, l’ensemble des constituants distants de l’organisation peuvent échanger les données nécessaires à leur activité de manière simplifiée et fiable.


Ainsi, les différents sites bénéficient d’une gestion commune de leurs fichiers clients et de leurs informations commerciales, par exemple, afin d’harmoniser leurs actions.

Pour cela, des solutions telles que les EAI (Enterprise Application Integration - intégration des applications de l'entreprise) sont mises en œuvre dans une logique d’interopérabilité des applications.


Découvrez comment Picomto peut se connecter à vos systèmes d'informations et logiciels en nous contactant.


À propos de Picomto


Picomto est une solution logicielle pour capturer et diffuser le savoir faire opérationnel dans l’industrie. Elle peut s’intégrer nativement dans tous les systèmes d’informations et logiciels (ERP, MES, GMAO..) pour gagner en accessibilité et efficacité.