7 sept. 11:38

Les consignes de travail ne sont pas là que pour enrichir la documentation industrielle. Elles en sont véritablement un élément-clé qui permet à l’entreprise de fonctionner convenablement et à améliorer ses performances. Les instructions constituent des supports de référence pour chaque opération à effectuer, pour que celle-ci soit exécutée en assurant la qualité, la productivité et la sécurité.



Des conséquences sur la qualité et la productivité



La chasse aux erreurs et aux dysfonctionnements est la priorité absolue dans le monde de l’industrie. Différentes méthodes ont été mises au point au fil des époques pour tenter de détecter ces éléments indésirables et fort pénalisants, ainsi que pour y remédier rapidement et efficacement. On citera notamment le Poka Yoke, un système de management de la qualité visant à aider les entreprises à tendre vers le « zéro défaut ». Il se base, entre autres aspects, sur des inspections à plusieurs niveaux (par jugement, informative, de source…) et des mécanismes qui stoppent le processus en cas de problème afin d’y trouver une réponse et de le rendre plus fluide.


Consultez également notre article sur : Les modes opératoires au service de la compétitivité des industries


Les industriels ont, en effet, compris depuis longtemps que l’erreur était l’ennemi de la qualité. Les erreurs qualité, justement, peuvent être générées par le non respect des consignes de travail. Ces instructions sont faites pour guider les opérateurs durant les différentes étapes des processus afin de minimiser, voire éliminer les fausses manœuvres susceptibles de donner lieu à des produits défectueux ou non conformes aux objectifs qualitatifs.

L’élaboration des consignes de travail exige donc de la précision, une parfaite connaissance des spécificités de la production et la participation des acteurs de terrain pour servir véritablement de guides pour leurs utilisateurs et les empêcher de se tromper au moment d’exécuter leurs tâches.

Dans cette même logique, le non respect des instructions de travail constitue un vecteur de baisse de productivité, dans la mesure où il engendre des retards de production pouvant être considérables.



Les biens et les personnes mis en danger



Ne pas se conformer aux instructions de travail, cela revient également à compromettre la sécurité dans l’entreprise, et ce, à plus d’un niveau.

Les consignes de travail comprennent les règles de sécurité à suivre, celles inhérentes aux risques d’incendie, d’intoxication ou de chute, par exemple. Les risques industriels sont de natures variées, dépendant du type d’activité et de l’environnement dans lequel elle se déroule. Le non respect de ces règles met en jeu l’intégrité des collaborateurs, des produits, des équipements, mais aussi des éléments extérieurs à l’entreprise (environnement, riverains…).

Il suffit parfois d’inverser deux étapes, d’omettre une opération de contrôle simple ou de commettre une petite erreur dans la manœuvre pour qu’un événement indésirable se déclenche, avec des conséquences particulièrement fâcheuses :

Moyen de production endommagé

Émanation de gaz toxique

Contact avec produit dangereux

Blessure, voire décès…

Les exemples de catastrophes de ce type ne manquent pas dans l’histoire de l’industrie.


L’observance des instructions de travail permet de limiter les dangers et d’augmenter la sécurité des techniciens/opérateurs, comme des biens et de l’espace avec lesquels ils sont en relation directe dans le cadre de leur mission.


Vos instructions de travail ne sont pas consultées et cela engendre des conséquences sur votre industrie ? Contactez-nous pour découvrir comment on peut vous accompagner dans la mise en place d'instructions de travail pertinentes et efficaces.


Picomto est la solution pour créer, gérer, partager, consulter et analyser des instructions visuelles de travail, consignes de travail, modes opératoires...