11 janv. 14:13

L’une des principales caractéristiques de l’industrie du futur est l’avènement des technologies relevant de l’internet des objets. L’IIoT introduit des systèmes de production hautement innovants, qui interagissent avec leur environnement et agissent de manière plus autonome. La productivité et la sécurité figurent parmi les principaux aspects à profiter des bienfaits de l’Internet industriel des objets.

L’environnement industriel modifié en profondeur

L’Internet des objets appliqué à l’industrie, ou Internet industriel des objets abrégé en IIoT, apporte d’importantes modifications dans la manière de produire, de gérer et de communiquer dans l’entreprise.

Les objets physiques, principalement les machines, sont désormais organisés en réseaux et embarquent des technologies de détection (capteurs) et de communication de plus en plus sophistiqués. Les moyens de production deviennent à la fois connectés et intelligents. De tels systèmes génèrent des quantités considérables de données (Big Data) dont la qualité d’analyse et d’exploitation détermine en grande partie la capacité d’une organisation à améliorer son fonctionnement, à rester concurrentielle et performante.

Un nombre croissant d’entreprises se tournent donc vers l’Internet des objets pour profiter des gains que cette évolution promet. Il convient d’ailleurs de rappeler que le potentiel économique que l’IIoT présente est considérable : une contribution à hauteur de 14 200 milliards de dollars à la production mondiale d’ici 2030 selon les estimations d’Accenture en 20151, ainsi qu’une part du marché mondial de l’IoT (industriel et grand public) atteignant les 195 milliards de dollars en 2022 d’après les prévisions du cabinet d’analyse Markets & Markets cité par Les Echos2. Des perspectives plus qu’incitatives pour les industriels…


De grandes promesses en termes de productivité…


L’IIoT élargit les horizons en termes d’efficacité opérationnelle et de productivité. Parmi les composants phares caractérisant cette évolution, ceux relevant de la robotique, présents dans les usines depuis plusieurs années déjà, permettent de gagner en précision et en vitesse d’exécution en interagissant avec leur environnement. Autonomes et capables d’assurer différentes tâches, ils savent prendre des « décisions » en fonction de ce que leur indiquent, d’une part les capteurs, et d’autre part le système d’information auxquels ils sont reliés.

La maintenance prédictive est également facilitée, dans la mesure où les paramètres des cycles de fonctionnement des moyens de production sont analysés de façon précise, et les seuils d’usure ou de rupture de leurs pièces connus à l’avance. Les interventions en maintenance sont ainsi parfaitement planifiées et les immobilisations des machines réduites.

… de sécurité

Les applications de l’internet industriel des objets couvrent aussi le domaine de la sécurité. Elles donnent la possibilité de disposer d’un surcroît de protection dans l’environnement de travail, aussi bien pour les opérateurs que pour les équipements.

Certaines machines sont, par exemple, programmées pour stopper immédiatement toute action lorsque leurs capteurs détectent la présence d’un objet ou d’une personne dans un périmètre prédéfini, et ce, pour ne pas mettre ces derniers en danger.

D’autres détecteurs surveillent les niveaux de chaleur, de pression ou de vibration et, en cas de variation s’écartant des valeurs de référence, envoient des alertes vers les postes concernés, notamment sur les smartphones des personnels en charge pour qu’ils puissent réagir en conséquence. Dans les dispositifs les plus poussés, les machines réagissent d’elles-mêmes en cessant de fonctionner ou en réduisant leur régime.

Picomto développe une solution de digitalisation du savoir-faire opérationnel pour l’industrie du futur mais également un interrupteur intelligent Check2Start. Contactez-nous pour en savoir plus !


1 : https://www.accenture.com/fr-fr/company-news-release-industrial-internet-things-economic-growth

2 : https://www.lesechos.fr/thema/030401937359-les-entreprises-a-lheure-de-linternet-industriel-des-objets-2098052.php